telefleurs

Entretien des orchidées

Secrets de fleuriste - nos artisans fleuristes vous dévoilent leurs trucs et astuces pour profiter de vos orchidées plus longtemps.

Hyper tendance, élégante et raffinée, l’orchidée est une plante tropicale très populaire. Tout comme dans son environnement naturel, l'orchidée a besoin de conditions particulières et adaptées pour s'épanouir. Profitez dès maintenant des conseils avisés de notre expert fleuriste.

Epiphyte ou terrestre ?

Pour être en mesure d'apporter les soins appropriés à votre orchidée, il est très important de d'abord comprendre qui elles sont. Originaires d'un milieu tropical avec beaucoup d'humidité, d'une luminosité tamisée sans soleil direct, les orchidées sont réparties en deux groupes avec chacun des exigences propres : les épiphytes et les terrestres.

  • Les orchidées épiphytes vivent sur les arbres ou sur les branches d'autres plantes. A l'inverse des parasites, ces orchidées ne puisent ni nourriture ni nutriments des arbres sur lesquels elles poussent. Leur principale caractéristique est les racines aériennes qui poussent librement et qui sèchent entre les périodes de pluie. Ces orchidées ont besoin d'un milieu ouvert avec une bonne aération et un bon drainage. Les cattleya, vanda, phalaenopsis et dendrobium sont des orchidées épiphytes.
  • Les orchidées terrestres vivent à même le sol dans un humus très humide ou parmi des feuilles et bois en décomposition. Pour se développer dans les meilleures conditions possibles, ces orchidées ont besoin d'un sol constamment humide mais pas détrempé. Les cymbidium, miltonia, paphiopedilum sont des orchidées terrestres.

La juste quantité d'eau

Tout comme certaines orchidées ne survivront pas si vous les plantez sur le sol si elles ne sont pas terrestres, donner trop d'eau à d'autres c'est signer leur arrêt de mort ! En effet, les gens font très souvent l'erreur de penser que parce que ce sont des plantes originaires des forêts tropicales elles ont besoin d'un arrosage abondant plusieurs fois par semaine. En fonction du type d'orchidée et de la saison, si la plante est en pleine croissance, en fleur ou pas, la quantité et la fréquence seront différentes, en moyenne tous les 5 à 12 jours. N'oubliez pas non plus que l'orchidée déteste par dessus tout les courants d'air et a besoin d'une humidité constante, environ 50 à 70 % tout particulièrement si elles sont à l'intérieur à proximité d'une fenêtre. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles vos orchidées placées dans la salle de bain sont aussi belles ! Il y fait chaud, c'est souvent humide, tout est réuni pour un épanouissement optimal.

Afin d'y voir un peu plus clair dans toutes ces recommandations et vous aider, voici un mémo très simple à suivre :

Orchidées qui nécessitent d'avoir une humidité constante (mais pas détrempé) tout le temps

  • Paphiopedilum
  • Miltonia
  • Cymbidium
  • Dontoglossum

Orchidées qui nécessitent une humidité constante durant la période de pousse, mais pour lesquelles il faut laisser une période de séchage entres les arrosages lorsque la plante n'est plus en fleur

  • Cattleya
  • Oncidium
  • Brassia
  • Dendrobium

Orchidées que vous devez laisser sécher pratiquement entre chaque arrosage

  • Phalaenopsis
  • Vanda
  • Ascocenda

D'une manière générale, quel que soit le type d'orchidée, soyez vigilant de ne pas mouiller les feuilles lorsque vous les arrosez. Si jamais cela se produit, séchez les doucement avec un tissu doux ou un coton-tige. Ne laissez jamais d'eau stagner dans le pot au risque de faire pourrir les racines et précipiter la mort de votre orchidée. Evitez le soleil direct, disposez votre orchidée de préférence derrière un store ou un rideau. Ne surtout jamais, au grand jamais, couper les racines aériennes qui dépassent de la plante. Même si vous ne les trouvez pas à votre goût d'un point de vue esthétique, ces racines grises et ondulées sont vitales pour cette plante. Sauf si vous êtes un expert, nous vous déconseillons également de retirer l'orchidée du pot en plastique fourni.

Vous pouvez aussi apporter de l'engrais spécial orchidée à votre plante une fois par mois mais il est très important de respecter le dosage indiqué sur l'emballage et de ne surtout pas lui en donner plus sous prétexte qu'elle sera plus belle. Il est préférable de lui en donner moins, voire pas du tout plutôt que trop ! Après la floraison, lorsque toutes les fleurs sont tombées, repérez le noeud le plus bas et couper en diagonale juste au-dessus. Cela va aider à stimuler la croissance de nouvelles tiges potentielles et si vous continuez à en prendre soin, votre orchidée pourra même refleurir !

Vous connaissez quelqu'un qui adore les orchées ? Faites-lui plaisir avec la livraison surprise d'une orchidée à domicile.